EELV 94 : enquête publique Est-TVM (communiqué de presse)

Enquête publique Est TVM

Communiqué de presse d’EELV 94

Les militant-es EELV du val de Marne, très attachés tant au développement du transport collectif qu’à celui des modes  actifs (marche, vélo) ont participé à l’enquête publique qui s’est  déroulée jusqu’au 30 septembre. EELV 94 se félicite de la réalisation du TVM Est, très attendue par les usagers du transport collectif mais qui devrait aussi attirer de nouveaux  habitant-es vers le transport collectif, et ainsi diminuer la part de l’automobile individuelle .

EELV souhaite que la mise en service du TVM Est soit l’occasion de sortir du diesel dont on sait les conséquences en matière de santé publique. EELV se prononce donc pour une motorisation des bus devant équiper la nouvelle ligne de  type GNV, biogaz, électrique, hybride, etc ….

EELV souhaite que l’intermodalité vélo/bus soit mieux prise en compte afin de mieux organiser le rabattement des  voyageurs sur la ligne Et-TVM. EELV souhaite notamment la mise en place de parkings sécurisés pour les vélos sur le modèle de Véligo expérimenté dans certaines gares SNCF (cf gare Ivry RER C) et, en tout état de cause, l’implantation de bornes de stationnement pour les vélos.
EELV souhaite la réalisation effective de cheminements cyclables continus sur l’ensemble du parcours de Est TVM de Créteil à Noisy, via des pistes cyclables plutôt que des couloirs partagés avec les bus, et cela même sur la partie commune avec le TVM dans Créteil et Saint-Maur, pour laquelle les aménagements cyclables n’ont jamais été réalisés.

EELV s’étonne du traitement particulier de la ligne est-TVM dans la traversée de St-Maur-des-Fossés où aucun aménagement ne serait réalisé sous la pression des élus de droite de cette ville opposés systématiquement à tout transport en commun d’intérêt général. EELV relève l’absurdité du trajet tortueux à travers Saint-Maur qui contribuera à diminuer de manière significative le gain de temps de trajet sur l’ensemble de la ligne.

Enfin, compte tenu de l’étroitesse du Pont du Petit-Parc entre Saint Maur et Champigny EELV demande la réalisation d’une passerelle piétons / vélos /personnes à mobilité réduite à côté du pont , à l’exemple de ce qui est proposé sur le pont de Nogent ou avec la Tégéval à Créteil.

Remonter