Pollution de l’air : agissons !

A nouveau, en région parisienne, le taux de particules fines dans l’air est élevé, dépassant le seuil d’information depuis 3 jours consécutifs. A la suite d’une réunion entre le préfet et des représentants de la Région et de la ville de Paris mercredi 8 avril, le préfet a décidé de faire réduire la vitesse maximale des véhicules de 20km/h, de conseiller aux agriculteurs de ne pas épandre ou pulvériser d’engrais, de suggérer aux industriels de réduire leurs émissions.

Pour la circulation alternée, en revanche, les conditions, d’après le préfet « ne sont pas réunies ». En effet, pour la ministre de l’environnement, mettre en place cette mesure qui a pourtant prouvé son efficacité, relève de « l’écologie punitive ».

Pourtant, il faut le rappeler avec force : prendre soin de la santé de ses concitoyens et concitoyennes n’est pas de l’écologie punitive !

L’écologie punitive, c’est celle qui contraint les enfants, les personnes âgées et toutes les personnes fragiles à rester cloîtrés chez eux, celle qui conduit à demander aux sportifs de limiter leurs efforts.

L’action des écologistes en région Ile-de-France et à Paris permet de développer les infrastructures de transport en commun du quotidien, de moderniser et prolonger les lignes de métro et de RER vers les zones les moins bien desservies, de développer les tramways, de multiplier les dessertes de bus de banlieue à banlieue, d’étendre les zones cyclables en petite et grande couronne et de faciliter les déplacements en vélo. Avec pour objectif celui de permettre à un maximum de franciliens de ne pas être otages de leurs voitures pour se déplacer.

Découvrez notre flyer sur la pollution :

Immage tract pollution

 

Liens recommandés :

Un commentaire pour “Pollution de l’air : agissons !”

  1. ne pas toujours taper sur les automobilistes

    trop de camions aussi, à quand le transport par le fret et voie d’eau

Remonter