Pour le second tour des départementales

Dimanche dernier, lors du premier tour des élections départementales, les écologistes de Créteil ont confirmé leur ancrage local et l’intérêt des cristoliens et des cristoliennes pour leurs propositions en matière d’écologie, de solidarité et de démocratie.

Alors que nous vivons des épisodes de pollution qui minent la santé de tous, alors que la précarité et la pauvreté accablent de plus en plus de familles, alors que de nombreux citoyens doutent et perdent confiance dans l’action publique, le pire serait de rester passif et de se résigner.

Les écologistes ont toujours montré qu’ils savaient allier convictions fortes et sens des responsabilités.

Nous savons quelles conséquences désastreuses aurait un basculement à droite du Conseil départemental sur les politiques sociales, éducatives, environnementales. Nous refusons que demain, les collèges, les services sociaux, les crèches, les associations soient privés des moyens d’agir.

Notre ville, notre département, ont besoin de politiques environnementales et sociales vigoureuses et ambitieuses, et des solutions que portent les écologistes en lien avec la société civile.

Une majorité de gauche et d’écologistes est indispensable pour préparer l’avenir du Val-de-Marne.

Marianne Boulc’h et Michel Amar

Catherine de Luca et Frédéric Houel

EELV Créteil

Remonter