Emmanuelle Cosse



  1. EPR de Flamanville : chronique d’un fiasco annoncé

    Décidément, l’EPR de Flamanville est en train de devenir le fiasco industriel du siècle ! Prévu à l’origine pour 2012 (son budget a triplé et avoisine les 10 milliards d’euros), il pourrait en réalité ne jamais voir le jour. En effet, sa cuve principale ne serait pas suffisamment fiable pour accueillir le cœur du réacteur ! Une « anomalie très sérieuse » pour l’Autorité de Sureté du Nucléaire (ASN), le gendarme du secteur qui se demande s’il n’est pas opportun d’arrêter le chantier en attendant d’y voir plus clair. Le doute est d’autant plus fort que ce sont des cuves du même type qui ont été installées à Taischan (Chine) et qui étaient construites pour Hinkley Point (Grande Bretagne). C’est donc toute la série des EPR qui est compromise. …

    Lire la suite
  2. Retour sur le compte-rendu de mandat des élus régionaux EELV (25 novembre 2014)

    Le 25 novembre 2014, les élus Europe Écologie Les Verts du Conseil Régional Île de France rencontraient les citoyens et les militants du Val de Marne pour rendre compte de leur mandat. Il y avait du beau monde avec Pierre Serne vice-président du conseil régional en charge des transports, Emmanuelle Cosse vice présidente en charge du logement (et par ailleurs secrétaire nationale d’EELV), Mounir Satouri président du groupe EELV, et 3 conseillers élus dans le Val-de-Marne, Jacques Perreux, Amigo Yonkeu et Marianne Boulc’h, cristolienne et toute nouvelle arrivante dans cette assemblée. …

    Lire la suite
  3. Réaction à l’allocution du Président de la République et à la nomination de Manuel Valls comme Premier ministre

    Depuis 2012 les écologistes ont fait le choix de participer au changement et au gouvernement sur la base d’un contrat de mandature précis. Cette participation a permis des avancées sur un certain nombre de sujets (logement et développement notamment) mais également de ne pas céder sur certains combats emblématiques des écologistes (gaz de schiste, OGM, NDDL…). …

    Lire la suite
  4. Faire gagner les listes de la gauche et des écologistes

    Le 1er tour des élections municipales a montré un visage contrasté. Sur l’ensemble des listes autonomes conduites par EELV, nous obtenons un score de 11,87%, bien mieux qu’en 2008. Dans cette élection, nous avions présenté plus de listes en autonomie, et généralement, plus de candidats et candidates. En faisant une campagne autour de notre programme « Vivre mieux », mettant au cœur du sujet l’écologie des solutions, nous avons pu défendre les valeurs de l’écologie mais surtout montré que nous sommes porteurs de solutions concrètes pour améliorer les conditions de vie, la mobilité, la situation du logement, etc. Plusieurs maires EELV ont d’ailleurs été élu-e-s ou réélu-e-s au premier tour : saluons ainsi Patrick Barbier, à Muttersholtz, Noël Mamère à Bègles, Michel Bourgain à L’ile-Saint-Denis, Sylvie Couchot à Vauréal, Daniel Breuiller à Arcueil, Jean-François Caron à Loos-en Gohelle, Stéphanie Lebée à Venizel et tant d’autres. Saluons aussi toutes celles et tous ceux qui se sont engagés dans cette bataille électorale. …

    Lire la suite